USA : Pub géo-localisées : bons résultats des 1ères campagnes testées

Oct 27, 2010 // Audiences et Publicité

La publicité géo-localisée fait la preuve de son efficacité. En effet, McDonalds a mené depuis septembre dernier 2 campagnes, l’une aux Etats-Unis, la 2nde en Europe qui ont généré de bons retours de la part des utilisateurs.

La première a été menée en partenariat avec Navteq (filiale de Nokia), 1er fournisseur mondial de données de géo-localisation destinées aux solutions embarquées, mobiles et sans fil, et sa plateforme LocationPoint Advertising Network. Celle-ci a permis de remonter des données intéressantes sur le taux de clics qui s’élève pour cette campagne à 2,49%, largement au-dessus de la moyenne attribuée aux formats rich media (0,5%) et plus encore aux bannières standards (0,1%). Autre donnée révélatrice, si 62% des personnes à la recherche, par exemple, d’un restaurant ou d’une boutique suivent les indications de leur navigateur, 39% des utilisateurs ayant cliqué sur la publicité McDonalds ont demandé des informations complémentaires, et notamment la direction exacte pour se rendre auprès d’un restaurant de marque de fast-food.

En Finlande, McDonalds s’est associé au système de navigation de la place de marché d’applications de Nokia, Ovi Maps, pour tester une campagne géo-localisée. Les conducteurs, arrivés à une certaine distance d’un point de vente, se voyaient notifier la présence d’un restaurant et des offres promotionnelles existantes. Dans ce contexte, le CTR (click-through-rate) s’est établi à 7%, mettant en évidence la bonne adéquation entre le message et les attentes des consommateurs finlandais. Une fois encore, 39% des personnes ayant cliqué sur le logo publicitaire ont demandé plus d’informations.

Ainsi, la performance de la publicité géo-localisée semble être élevée. Atteindre les consommateurs qui se trouvent être « géographiquement en position d’acheter », selon Chris Rothey Vice-président de Navteq Media Solutions, se révèle payant.

blog comments powered by Disqus